bannière le vigan soutient les nomades

Le Vigan soutient les nomades

Sur la route


Dans cette rubrique, il sera question de la vie nomade, sur la route ...


Le musée des Roulottes

Saint Quentin la Poterie (Gard)

vue du ciel du musée de la roulotte

A quelques encâblures d'un village nommé St Quentin La Poterie, non loin d'Uzès, en pleine campagne du Gard provençal, Pierre le Fur a réuni sur une aire de 4000 m², situé au bout d'un chemin caillouteux, près d'une quinzaine de roulottes, datant de 1840 à 1970, et constitué là un véritable musée unique en son genre.

Il les a toutes restaurées mais a conservé leurs roues d'origine. C'est grâce à celles-ci qu'on peut estimer leur provenance et leur époque car "c'est à cet endroit qu'elles sont signées" nous explique Pierre.

Si cet ancien psychanaliste est un ardent défenseur de la culture des tsiganes, qui ont aidé son père à "s'évader d'Auschwitz" et avec qui il a passé une partie de son enfance, son idée de créer ce musée est le fait du hasard. En effet alors qu'il vient de s'installer à Uzès, il découvre dans un dépôt 4 roulottes appartenant au patron du musée des arts forains à Paris, Jean-Paul Favand. Pour lui, dès lors cela sonne comme une évidence : "Il faut les sauver afin que la tradition perdure". C'est ainsi qu'il en a achète une première. Il lui faudra 1200 heures pour la retaper. Une fois ceci fait, les dés sont jetés, c'est le début de l'aventure. Il acquiert les 3 autres qu'il restaure à leur tour et part en quête d'autres modèles de par le monde.

Ce musée vit par l'intermédiaire d'une association, "Un Siècle de Roulottes". Outre des visites guidées ou, non, on peut aussi louer des roulottes pour un séjour en famille ou entre amis, à partir du mois de mai jusqu'au mois de septembre, que ce soit pour une journée, une soirée, un week-end ou une semaine. Notons qu'on trouve également en ce lieu, un petit manège qui fait la joie des enfants. L'espace peut être également loué pour un événement, mariage, anniversaire ou autre, mais également pour des tournages de film. Des Roulottes ont ainsi été utilisées pour les films Carmen de Jacques Malaterre, Les Lyonnais de Olivier Marchal et Liberté de Tony Gatlif. Vous trouverez tous les renseignements sur le site Un Siècle de Roulottes.

Voilà qui pourrait n'être qu'une belle histoire, mais au début mois d'août 2012, le maire de Saint Quentin, Yvon Bonzi a assigné pierre en justice, au motif qu'il serait installé sur "une zone naturelle protégée" et qu'il aurait construit "un bâtiment sans autorisation". Mais pour l'intéressé : "Le motif officiel est faux. Il veut tout simplement que je dégage. Il m'a dit : Ici, on s'appelle Saint-Quentin la Poterie et non la roulotte". Il précise par ailleurs que que les travaux avaient été réalisés après un accord de la mairie. Il a reçu, du coup, le soutien de nombreux gens du voyage. "On est un peuple pacifiste. On va organiser des confrontations culturelles", a déclaré l'une de leur porte-parole Esmeralda Romanez, qui envisage aussi des manifestations en cas de condamnation à détruire. Quant-à Pierre le Fur, il avertit : "Si je dois détruire, je ferme". Comme si ça ne suffisait pas il a été aussi victime d'actes de vandalisme. On lui a notamment volé la grande voile qui ornait au centre de son musée.


Pierre le Fur devant ses roulottes
Pierre Le Fur parmi ses roulottes ...
  roulotte Elvis
les 3 roulottes qui ont servies pour le film Liberté  

Les 3 roulottes sur l'image en bas à droite ont servi pour le film Liberté de Tony Gatlif.

Alicia au pays des Roulottes

A l'occasion de la journée du patrimoine, le 16 septembre 2012, certains membres de notre collectif se sont rendus à Saint Quentin la Poterie pour découvrir ce fameux musée de la Roulotte ...

La visite des roulottes fut orchestrée par Alicia, une petite fille Tsigane présente également ce jour là ...

vue intérieure du musée de la roulotte

Un Siècle de Roulottes (Site)                                        Histoires de Roulottes (Blog)

Je vous invite à jeter un coup d'œil dans les albums photos de ces 2 pages Facebook, ce sont des mines d'archives.

Page Facebook de Pierre                                        Un Siècle de Roulottes, le musée (Facebook)


Logo Cirque Romanes
Affiche Romanes                 Affiche Romanès

Le cirque Tsigane Romanès a été créé en 1994 par Alexandre et Délia Romanès.

Issu de la célèbre famille Bouglione, la voie d'Alexandre aurait pu être tracée. Depuis son plus jeune age, il s'exerce à toutes les disciplines du cirque pour se consacrer plus particulièrement à celle de l'échelle libre et au travail avec les fauves. A 13 ans il est déjà sur la piste au côté des grands.

Mais voilà, à 20 ans, Alexandre décide de quitter le cirque familial. Il n'aime pas la direction qu'il a pris. Selon lui, le cirque Bouglione a perdu sa magie. La culture gitane y est reléguée au second plan. C'est devenu une grosse entreprise de spectacles. Il déclare : « Je suis parti parce que c’était trop grand pour moi, ça devenait un peu inhumain (...), disons que Bouglione est mon nom de jeune fille.» Dès lors, pour gagner sa vie, il va faire des numéros d'équilibriste dans les rues de paris. En 1972, il épouse Lydie Dattas, qui va lui apprendre à lire et à écrire. A cette époque il s'initie au luth Baroque. Il va également pas mal bourlinguer en europe.

A Paris, en 1976, un jour alors qu'il fait son numéro d'échelle libre, un vieil homme l'interpelle, il s'agit de Jean Genet avec qui il va nouer une grande amitié qui s'achèvera à la mort de ce dernier. Pour Alexandre, Jean Genet : « C'était un homme d’une gentillesse exceptionnelle qui dégageait une forme de sainteté. Seul Yehudi Menuhin m’a fait le même effet.»

Il va ensuite passer de l'équilibrisme à la musique baroque, devenant Alexandre De Angelis et jouant du luth dans les églises pendant 20 ans. Une carrière qui va s'arrêter brutalement suite à l'enlèvement de sa fille Adelle par son ex-femme. Il tente alors de la retrouver en Italie, l’enlève à son tour, ce qui le conduit en prison. Il sombre ensuite dans une longue dépression et se retrouve dans l'incapacité de continuer la musique.

Dans les années 90, Alexandre rencontre Délia à Nanterre. Elle est issue d’une famille de musiciens roumains, les Lovaris.

En Roumanie Délia dansait lors des prestations de son père, accordéoniste. Un jour, ne supportant plus la vie en Roumanie sous Ceaucescu, elle décide de quitter le pays. Elle traverse le Danube à la nage et rejoint l'Allemagne où elle chante dans la rue pour gagner sa vie. Ensuite, elle reprend la route, traverse la Suisse et la Belgique pour s'installer définitivement au camp gitan de Nanterre.

Si Alexandre s’était juré de ne plus faire de cirque, avec Délia, qu'il va épouser et avec qui il va avoir beaucoup d'enfants, il monte pourtant un petit chapiteau sur un terrain vague de la porte de Clichy. Une troupe composée de Tziganes va se constituer. Tout comme Alexandre, le cirque prend le nom porté par Délia et revendique fièrement son origine culturelle : Cirque Tsigane Romanès. Dès lors tout ce petit monde va parcourir les routes pour proposer ses spectacles, renouant le lien entre le cirque et le monde Tsigane.

Bien que la littérature n'est pas dans la tradition tsigane, Alexandre Romnès se lance dans l'écriture et publie son premier ouvrage, Un peuple de promeneurs. En 2004, il s'oriente plus particulièrement sur la poésie.

- « Pourquoi j'ai écrit ? L'écriture n'est pas une tradition gitane. La poésie me semblait trop haute pour moi, inaccessible, et puis la vie je voulais la vivre, pas l'écrire. Je m'étais fait une raison, mais pas le ciel. Lentement, au rythme des saisons qui passent, j'ai rempli un cahier d'écolier. Ce que je sais, c'est qu'il y a des poètes que j'admire. Peut-être que je n'ai pas supporté de les voir passer. J'ai voulu être l'un des leurs.

Notons pour finir que le Cirque Romanès s'est produit le 21/06/2010 à l'Exposition de Shangaï, lors de la journée de la France - Fête de la musique, à la demande du Pavillon de la France. Cela n'empêchera pourtant pas les autorités, dès leur retour au pays, à venir troubler la fête dans le cadre de la politique "anti-Rom" menée le gouvernement d'alors, à cette époque. Il s'ensuivra cependant d'un soutien massif à leur égard.

Alexandre Romanès : Comme on nous parle

(France Inter 27/09/2010)

Romanes musique            Romanes devant la caravanne

Diaporama Vidéo : Spectacles du Cirque Romanes

This text will be replaced

Balade au Cirque Romanès

Le Cirque Romanès aux Nuits de Fourvière à Lyon (Petit Reportage)

Alexandre et Délia Romanès

Cirque Romanes (Site)                                        Romanès Cirque Tzigane (Facebook)

************************************************

Dans quel monde vivons nous ? Entretien avec A. romanès - Arte (Août 2010)

Scènes de la vie de bohème avec le cirque Romanès (Télérama)


Diaporama photo : Camions de travellers


@ suivré ...